La Java-niaise

Grisonnant et agaçant, tu ne plais plus et tu le sais. Même tes étudiantes de première année ne sont plus impressionnées, surtout pas la jolie boulotte aux yeux verts, tout le problème est là.

C’est pour ça que tu paniques, que tu as trop bu ce soir, et que tu m’appelles au secours. La jolie fille toute ronde aux yeux verts se fiche de toi. Tes CDs de Gainsbourg et de Ramallah Underground, tes livres de Nick Cave, elle s’en fiche !

Elle n’a probablement jamais acheté de CD et d’ailleurs elle ne sait pas qui est Nick Cave. Et puis, elle n’a pas le temps, elle doit travailler pour rembourser à la banque son prêt étudiant. Les temps sont durs, même si tu ne le sais pas. Plus personne n’a le temps, et toi tu n’es pas encore vieux.

Obsolète. Tu es comme mon Walkman Sony jaune que j’avais à 10 ans. Comme mon Discman qui lui a succédé, et puis mon IPod qui ne sert plus à rien depuis que mon portable l’a remplacé. Personne n’a le temps de te chercher pour te faire recycler, alors tu traines dans la poussière, oublié au fond d’un tiroir. Le futur que tu espérais n’aura jamais eu lieu, le passé que tu as voulu non plus.

Alors tu t’ennuies, tu postes trop de selfies sur Facebook, sans comprendre à quel point c’est ridicule. Tu as même envoyé un Poke aux yeux verts ! Un Poke sur Facebook !
Tes citations de Gainsbourg 3 fois par jours, on s’en fiche aussi. Comme des photos de couchers du soleil à Rio, les liens que tu partages pour une bonne cause, tes commentaires sur les photos des autres, tes exercices de style. Personne n’a le temps de faire attention à ta page Facebook.

Arrête de te plaindre, tu n’es pas à plaindre, même si tu fais pitié.
Le recueil de poèmes que tu as publié il y a 20 ans a glané une poignée de prix, mais plus personne ne s’en rappelle.
Aujourd’hui tu écris parfois des slogans pour l’agence de pub d’un cousin.
Tu donnes des cours pour enseigner ce que tu ne sais pas à des jeunes qui rêvent encore.
Tu a faillit être quelqu’un, mais seulement faillit
Et puis la vie a repris son cours, sans toi. Le monde lent et langoureux que tu aimes n’a rien à faire ici.

Même moi j’ai mieux à faire que de t’écouter. Et moi j’en ai surtout surtout marre d’écouter La Javanaise et Gainsbourg que j’ai toujours trouvé plouc. Tu l’aurais su si tu écoutais autre chose que le son de ta propre voix et celle de cet absurde individu qui, somme toute, n’a jamais rien fait de très transcendant. Bruler de l’argent à la télévision, quelle idée !! Il y a trop de guerres, trop de chômage, trop de réalité qui réclame notre attention a grands cris. Non, vraiment désolé, personne n’a le temps, ni pour toi, ni pour Gainsbourg, ni pour sa Javanaise.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s